On peut définir l’internat en trois mots : un lieu, un temps, une vie en dehors des cours.

Le lieu ? Un espace spécifique dans l’enceinte du lycée, réservé à la vie des internes : chambres aménagées, salles de bains, salle de télévision…

Le temps ? De la fin des cours le soir à leur reprise le lendemain matin.

La vie ? Partagée entre l’étude, la détente, le sommeil et soumise à un réglement spécifique.

Le travail et la détente

01-thumbSi l’élève est là pour acquérir une formation, il doit consacrer au travail une partie de son temps en dehors des cours. C'est pourquoi chaque soir, une étude lui est imposée. Il est bon de préciser que des études encadrées, sont mises en place pour aider les élèves le désirant ou ceux dont les résultats sont décevants.

Par contre, si un interne se voit imposer des heures d’études quotidiennes, il est aussi en droit de disposer de moments de détente. Celui qui rentre chaque soir dans sa famille accorde une partie de son temps aux loisirs et il est logique, même si l’internat n’a pas la prétention de remplacer le cadre familial, d’offrir des activités différentes.

02-thumbIl ne faut pas oublier que les journées peuvent être longues : un lycéen qui enchaîne enseignement général et (ou) séances de travaux pratiques dans la même journée n’est pas nécessairement dans les meilleures dispositions pour «s’attaquer» à des révisions du soir.

Au cours de la soirée, plusieurs créneaux horaires sont consacrés à la détente, aux jeux, à la discussion, selon les envies de chacun.

L'admission

L'admission des internes prend en compte différents critères :

- des critères géographiques : sont prioritaires les élèves issus de milieu rural isolé, des quartiers prioritaires de la politique de la ville et de l'éducation prioritaire, les élèves dont la résidence familiale est éloignée de l'établissement ou de la formation, notamment quand celle-ci est rare.

- des critères sociaux : sont prioritaires les élèves issus de familles appartenant aux milieux sociaux les plus éloignés de la culture scolaire ou pour qui les conditions de vie sont peu propices à l'étude.

- des critères familiaux : le manque de disponibilité ou les difficultés d'encadrement éducatif sont pris en compte. de même que les élèves bénéficiant d'une mesure de protection de l'enfance dans le cadre du projet pour l'enfant ou l'adolescent.

- des critères scolaires : les élèves demandeurs d'encadrement dans le travail scolaire, soucieux de réussir.

Le service scolaire organise des activités destinées aux internes. Ainsi en 2019, les internes ont pu participer à l'Urban walk organisée par l'association Audomarose ; à une soirée Halloween ; à l'inauguration de la Station à Saint-Omer ; à l'Urban Trail (trail organisé au profit de la Croix-rouge) ; à une soirée de Noël ; à une sortie cinéma avec "1917" et "Birds of prey" au programme ; à une soirée au théâtre de Saint-Omer pour le spectacle "A ceux qui nous ont offensés".

 

L'internat en quelques chiffres :

Effectif 2019-2020

Filles : 43 / Garçons : 18

Effectif 2018-2019

 

Filles : 40 / Garçons : 22

 

Capacité maximum d'accueil  

 

Filles : 60 / Garçons : 22

Le tarif d'hébergement adopté en conseil d'administration et applicable pour l'année 2018/2019 :

Forfait Internat Scolaire : 1473,12 €

Comprenant le petit déjeuner, le repas du midi, le souper et la nuitée.

Le règlement se fait en trois fois (décembre, avril et juin).

Le fonds social lycéen peut venir en aide aux familles les plus modestes.

 

Le projet pédagogique.

 


TEMOIGNAGES


En arrivant à l’Internat, ce n’était pas facile pour moi, parce que ce n’était pas mon choix, mais celui de mes parents. Les débuts furent difficiles mais au fil des jours, le cadre m’est apparu accueillant et le climat qui régnait, assez agréable. Les Maîtresses d’Internat nous aident tous les soirs, chacune dans leur domaine spécifique, pendant l’étude qui dure 1h30. L’un des inconvénients est parfois le manque de liberté qui se révèle être un mal pour un bien. En fin de compte, l’Internat favorise les relations entre les jeunes mais aussi avec les adultes qui sont là avant tout pour nous aider.

                       Margaux JAKUBOWSKI

 

Si, j’ai choisi l’internat c’est tout d’abord parce-que j’avais une trop longue durée de route pour aller au lycée. J’aurais dû me lever vers 6h00 pour pouvoir me préparer et aller au lycée.

Ensuite je voulais tester l’internat après tout cela nous fait une nouvelle expérience dans notre vie. J’avais une très grande appréhension, je ne savais pas avec qui j’allais être, si j’allais m’adapter aux règles, à la vie en société…

Mais tout compte fait, je suis contente de l’internat, j’ai su me faire des amies, m’adapter et partager de bons moments.

En plus, le personnel est vraiment très gentil, la cantine au soir est très bonne, nous avons des frites, des croques-monsieurs, nous avons des entrées variées (carottes râpées, macédoine…) ou même de la soupe et même ceux qui ont cours le samedi, souvent ils ont des hot-dogs, des kebabs… En dessert nous avons des glaces parfois, des yaourts, des gâteaux, des compotes… Quant au matin, nous avons de très grand choix (petits pains en fonction des jours), briquette de jours, différents choix de confitures (fraise, abricot, cerise…) et le jeudi nous avons de la pâte à tartiner !

Franchement je ne regrette pas mon choix de l’internat, ceci est vraiment très bien et c’est une expérience à faire, donc n’hésitez pas ! LET’S GO !

Justine Cordiez